Brochet

Nom commun : Brochet
Nom latin : Esox lucius (Linnaeus 1758)

Distribution géographique

Europe occidentale à la Sibérie orientale, Amérique du Nord et Afrique du Nord

Habitat

Eau douce tempérée et froide. Le brochet préfère les eaux peu profondes où le courant est faible comme les lacs, les cours d’eau, les méandres ou les les bras morts. Il est possible de le trouver dans des eaux saumâtres (salinité jusqu’à 15 ‰).

Alimentation

Le brochet est un carnassier, c’est à dire qu’il se nourrit d’autres poissons. Dans la journée, il chasse à l’affût caché dans les plantes aquatiques. Il peut avaler des poissons sui font la moitié de son poids. Les alevins se nourrissent de plancton et d’insectes puis de petits poissons. Le frai, c’est à dire les oeufs, est déposé dans les zones peu profondes de prairies temporairement inondées. Les oeufs collent aux plantes. Ils éclosent au bout de 10 à 15 jours en fonction de la température. Quand la larve de brochet a épuisé son sac vitellin (jaune d’oeuf), l’alevin commence à se nourrir de plancton microscopique (oeufs, crevettes, larves…). Lorsque le petit brochet atteint une taille de 4 à 5 cm, il chasse des alevins de poissons tels que les gardons, les rotengles…

Reproduction

Le brochet atteint sa maturité sexuelle vers 2 ans pour le mâle et 3 ans pour la femelle. Il se reproduit dans les prairies inondables des cours d’eau entre février et avril en fonction de la température de l’eau.

Menaces

Le brochet est sur la liste rouge de l’UICN et considéré comme “quasi menacé” (NT). Au niveau européen, il est considéré comme “vulnérable” (VU, risque élevé à moyen terme).