Pivert

Nom commun : Pivert ou Pic Vert
Nom latin : Picus viridis (Linnaeus 1758)
Cri : Le cri du pivert ressemble à un rire, un ricanement.

Distribution géographique

Europe

Habitat

Habitat

Sédentaire, il apprécie les grands arbres et les pelouses. On le trouve aussi bien en ville, dans les jardins publics, les parcs, qu’à la campagne, dans les forêts, les bosquets ou dans les haies.

Alimentation

Le pivert est myrmécophage, c’est à dire qu’il se nourrit principalement de fourmis et d’oeufs de fourmis. Sa langue pointue de 10 cm lui permet de s’introduire facilement dans les fourmilières. Il mange également des vers, des insectes et si la nourriture venait à manquer, il peut picorer des fruits et des graines.

Mode de vie

On connait le pivert par le bruit qu’il fait avec son bec lorsqu’il le cogne contre les troncs d’arbre. Il y grimpe aisément grâce à ses pattes vigoureuses et ses griffes pointues.

Sa robe jaune et verte lui a procuré son nom. Sa tête, recouverte sur le dessus de rouge, est aussi très caractéristique. Le plumage du pivert est noir autour des yeux et blanc sur la gorge. Ses yeux sont reconnaissables avec leur iris blanc.

Reproduction

À partir du mois de janvier, mâles et femelles piverts creusent des trous dans les troncs d’arbres afin de trouver l’emplacement idéal pour un nid. Au printemps, ils creusent plus en profondeur afin que la femelle puisse y déposer 5 à 7 oeufs. Le couple couve les oeufs pendant 15 jours environ. Puis les oisillons sont nourris pendant 3 semaines avant qu’ils ne prennent leur envol.

Menaces

Cette espèce est intégralement protégée (loi sur la protection de la nature du 10 juillet 1976).